Le visage

Les seins

Prothèses mammaires

Réduction des seins

Lifting des seins

Seins tubéreux

Lipoaspiration

Le ventre

Les fesses

Les bras

La nymphoplastie

Seins tubéreux |

separation

Le sein tubéreux est une malformation congénitale rare décrite pour la première fois en 1976.
Il a été baptisé ainsi en raison de sa ressemblance au tubercule d’une plante. Son traitement est difficile et varie avec ses multiples formes cliniques, d’où la diversité de techniques chirurgicales.

Le sein tubéreux se différencie du sein normal par sa forme cylindrique, son volume le plus souvent réduit (parfois hypertrophique), une plaque aréo-mamelonnaire très élargie, un étui cutané réduit, une base mammaire réduite et asymétrique. Toutes ces caractéristiques contribuent à lui donner un aspect particulièrement inesthétique.

De nombreuses techniques existent afin de redonner à ces seins tubulaires une forme ronde. Elles combinent des redistributions glandulaires, des plasties cutanées, des implantations de prothèses, des réductions mammaires, des lambeaux de voisinage, des expansions mammaires...
Ces techniques associent donc très fréquemment des gestes à la fois sur la plaque aréo-mamelonnaire, et sur le tissu cutané et glandulaire.

Ces interventions apportent un bénéfice cosmétique et fonctionnel majeurs puisqu’elles s’adressent la plupart du temps à des femmes jeunes, qui ont grandi avec une malformation mammaire invalidante. Ces femmes retrouvent une morphologie mammaire normale ou quasi normale en rapport avec leur âge.

Les suites opératoires de cette intervention sont en rapport avec la combinaison chirurgicale réalisée et s’apparentent à toutes chirurgies mammaires classiques (mastopexie, réduction mammaire ou pose de prothèses).

separation

ancre

RECHERCHE

Mots clés

PHOTOS AVANT-APRES

Exemple 1

Exemple 1Exemple 1

 

Exemple 2

Exemple 2Exemple 2

 

Exemple 3

Exemple 3Exemple 3

 

Exemple 4

Exemple 4Exemple 4